Des personnalités soutiennent le lancement du site lavetesmains.net

Vidéo réalisée par François Gschwind.


Mariloup Wolfe, Guillaume Lemay Thivierge, Joe Bocan, Brigitte Lafleur et Robert 
Marien n'ont pas hésité à s'enduire la main de gouache pour cette bonne cause. 
Photo : Nicolas Veilleux.
Les personnalités invitées se sont bien amusées! Elles sont venues de bonne grâce serrer la main aux passants, à l'heure du lunch au Complexe Desjardins, pour démontrer qu'on se transmet des bactéries simplement en se donnant la main. Et que le meilleur remède pour y remédier, c'est de se laver les mains!
Marc-André Gadoury, conseiller de la Ville de Montréal, Rosemont La Petite Patrie,
a été le premier à mettre la main... à la gouache. Photo : Samuel Cormier.


La Grande Place du Complexe Desjardins a donc accueilli l'équipe de bénévoles de l'Association de défense des victimes d'infections nosocomiales pour le lancement du site lavetesmains.net. Appuyée par toutes ces personnalités, l'équipe a pu distribuer de l'information sur l'importance de bien se laver les mains ainsi que des bouteilles de gel désinfectant, offertes par Noveko, après que les participants se soient lavées les mains dans une installation des papiers Cascades, qui proposaient aussi son nouveau papier intelligent antibactérien.
Brigitte Lafleur donne la main en bleu... Photo : Nicolas Veilleux.
Brigitte Lafleur prête à transmettre de la gouache à une autre victime, 
mais en jaune cette fois! Photo : François Gschwind.


Louise Harel se lave les mains après avoir serrer la pince de plusieurs admirateurs. 
Photos avec Louise Harel : Nicolas Veilleux.
Mariloup Wolfe et Guillaume Lemay-Thivierge ont pris goût au jeu et ont 
distribué des poignées de main pendant près d'une heure. 
Photo : Nicolas Veilleux.




Guillaume en a séduit plus d'une. Photos : Nicolas Veilleux.
Joe Bocan distribue des poignées de mains en série.
Photo : Nicolas Veilleux.
Merci à toutes les personnalités qui sont venues serrer la main des passants, mais aussi à tous les bénévoles d'ADVIN. Merci finalement aux étudiants de mes cours à l'université qui sont venus nous prêter main forte : Jean-Philippe Allard qui était là dès 8 h du matin, à faire les dernières courses, comme aller chercher la gouache chez Omer DeSerres, mais aussi Nicolas Veilleux, Samuel Cormier et Peter Eustache.

Lave tes mains - École Arc-en-ciel, Montréal

Cette fois, ce n'est pas dans la gouache que ces jeunes ont mis leurs mains, mais dans l'encre à sérigraphie! Un groupe d'élèves de l'école Arc-en-ciel de Montréal ont en effet réalisé des images de mains pour en faire une immense courtepointe, sous la supervision de leur enseignante et d'une artiste spécialisée en la matière.

Un mois d'octobre plus gouaché que jamais!

L'Association des victimes d'infections nosocomiales (ADVIN) a participé à la création de six événements (g)ouache en octobre 2012, en collaboration avec autant d'établissements de santé de la grande région de Montréal.

11 octobre : CSSS du Suroît
ADVIN a participé avec une présentation de l'association par Christine Besson, et une conférence témoignage de Claude Dumaine, dont on peut voir des extraits sur la vidéo qui suit.

 
17 octobre : CSSS de Vaudreuil-Soulanges

18 octobre : CHUM - Centre hospitalier de l'Université de Montréal

22-23 octobre : CHSLD Vigi Brossard et Vigi Montérégie

25 octobre : Hôpital Pierre-De Saurel 






























30 octobre : CHSLD Marcelle-Ferron, Brossard

L'événement (g)ouache au Salon des métiers d'art de Québec

L'événement (g)ouache se transporte cette semaine au Salon des métiers d'art de Québec, dans le Vieux-Port, du mercredi 1er au dimanche 5 août. Ce sera le troisième gros événement (g)ouache de l'été, après un passage au Projet Écosphère à Montréal en mai et au Carrefour de l'Estrie, à Sherbrooke, en avril. 

Les gens de Québec, mais aussi tous les visiteurs de passage pour les vacances, sont donc invités à venir mettre leur main dans la gouache avant de se laver les mains, pour comprendre l'importance de ce processus.

Au Pérou aussi, on se lave les mains... dans la joie!

Les étudiants de Tashta ont les mains 
bien propres! Photo : Margaux Lamy, 
SUCO (Solidarité Union Coopération)
Premier atelier réalisé par Margaux Lamy, stagiaire PSIJ au Pérou. L'atelier El lavado de las manos, avec les élèves de Pachachaca, portait sur l'hygiène et l'importance de se laver les mains. Une activité avec les mêmes objectifs que l'événement (g)ouache, avec des moyens différents!




lavetesmains.net à l'école Arc-en-ciel


Alison Hamier, enseignante à l'école Arc-en-ciel de la Commission scolaire de Montréal, accompagnée de Josée Martel, sérigraphiste, a réalisé un atelier avec des étudiants de deux classes d'art pour les sensibiliser à l'importance de se laver les mains régulièrement, intitulé lavetesmains.net. Le tout sous la supervision de Christine Besson, de l'Association des victimes d'infections nosocomiales et sous l'œil du concepteur-réalisateur de Richard Leclerc, de Publici-Terre. 

Ce projet «Enfants pour la sécurité des enfants» a été réalisé dans le cadre de la campagne de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) intitulée «Patients pour la sécurité des patients».

L'événement (g)ouache de retour en 2012

Après un vif succès en 2012, l'événement (g)ouache est de retour. 

Nous serons donc présents lors de la Journée de promotion des OBNL au Marché Bonsecours dans le Vieux-Montréal, à la foire Projet Écosphère, au Technopôle Angus à Montréal, les 19 et 20 mai, au Salon Plein Art, à Québec, du 2 au 4 août.

Nous ferons aussi une tournée d'hôpitaux, la Journée Mondiale de l’hygiène des mains avec l’Agence de la santé et des services sociaux de l’Estrie, au Colloque régional des Comités d’usagers de Montréal Montérégie, lors de la Semaine de la sécurité des patients, au CSSS de Montérégie et au CHUM, Sainte-Justine.
D'autres peuvent encore s'ajouter... tout dépendra de l'apport de nouveaux partenaires qui pourraient nous aider à financer les frais de tournée.